Skip to content

« Chômage, synonyme de repos ? » – Mon point de vue lors d’un échange sur Viadeo

27 janvier 2010

Bonjour,

J’ai lu avec intérêt l’ensemble des commentaires qui ont été écrits. On ne devrait plus parler de « chômeurs » mais plutôt, effectivement, de « demandeurs d’emploi » ou de « personnes sans / en recherche d’emploi ».

Si on a évoqué la situation des jeunes entrant sur le marché du travail et qui depuis des décennies ont, pour nombre de recruteurs, la mauvaise idée d’arriver avec peu ou pas d’expérience sur le marché du travail (;-)), nous pouvons aussi évoquer la question des « seniors ».

En effet, en France, les « seniors » en situation de recherche d’emploi ne « chôment » pas non plus. En recrutement l’âge reste discriminant depuis plusieurs années. Des seniors que l’on juge « trop chers », « pas assez motivés ou dans le coup », « pas assez maniables ». Et nous sommes « seniors » de plus en plus tôt dans notre pays, du moins dans l’esprit de nombres de recruteurs.

La période de recherche d’emploi pour une personne avec un bon diplôme, une bonne expérience, et le bon âge peut effectivement être une période riche d’opportunités.
Pour les autres c’est une période plus difficile, et pouvant potentiellement être très déstabilisante.

N’oublions pas que la durée moyenne de recherche d’emploi est de 12 mois selon l’INSEE, et c’est un chiffre de… 2007 ! Rechercher pendant 8, 10, ou 12 mois (ou plus), c’est un vrai travail de longue haleine.

N’oublions pas non plus que 1 000 000 de personnes arrivera en fin de droit début 2010, dont 600 000, soit l’équivalent de la population de Toulouse, qui n’auront droit à rien, ni au RSA, ni à l’ASS.

Enfin, je dirais que l’appellation a peu d’importance puisque depuis 30 ans, trop de gens considèrent encore qu’un « chômeur s’il veut vraiment travailler, et bien il n’a qu’a se lever tôt le matin, et que du travail il en trouvera »… Ce préjugé là, parfois aussi puissant que celui qui consistait à penser qu’un clochard avait « choisi » son sort, est socialement très destructeur.

Bien sûr, j’exagère en disant cela… cependant bien des gens qui ne disent pas « il n’y a qu’a se lever tôt etc » pensent « il y en a quand même que ça arrange d’être sans emploi ».

Peut-être est-ce la nature humaine, notre nature, qui nous pousse a toujours trouver des raisons pour expliquer des situations dans lesquelles personne ne souhaiterait être ?

Pour voir l’ensemble des contributions : http://www.viadeo.com/hub/affichefil/?hubId=0021f7hup1x7lqfg&forumId=0021i64y5onrh7y7&threadId=00214ooxa58hccjz#1255888

Publicités

From → Emploi

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :